seez pano sez2024 1

  FACEBOOK    YOUTBE logo mini DON

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

 VosQuestions
Vos Questions

 Camera

Contact

 Newsletter

Newsletter

 EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

 WebTV

Web-TV

 Radio

Radio

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

VosQuestions

Vos Questions

Camera

Contacts

Newsletter

Newsletter

EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

WebTV

Web-TV

Radio

Radio

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

VosQuestions

Vos Questions

Camera

Contacts

Newsletter

Newsletter

EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

WebTV

Web-TV

Radio

Radio

Le diocèse de Séez a vu naître ou vivre un certain nombre de saints ou grandes figures spirituelles. Retrouvez les portraits de certains d'entre eux :

Saint Latuin (5ème siècle)
Sainte Céronne (morte en 490)
Saint Lhômer (mort en 593)

Saint Céneri

Saint Evroult (627-706)

Bienheureuse Marguerite de Lorraine (1463-1521)
Saint Jean Eudes (1601-1680)
Armand de Rancé (1626-1700)
Jean Bazin (1767-1855)
Saints Louis (1823-1894) et Zélie Martin (1831- 1877)
L'abbé Paul Buguet (1843-1918)
Léonie Martin (1863-1941)
Thérèse Martin (1873-1897)
André (1919-1944) et Roger Vallée (1920-1944)
Marcel Denis (1919-1961)
Jean Guth (1939-2002)

Sainte Céronne 2

 
Sainte Céronne naquit à Corneilhan près de Béziers dans une famille païenne. Elle découvrit le Christ et voulut entraîner son frère à sa suite. Ils quittèrent tous deux la maison familiale pour aller jusqu'à Bordeaux, où l'évêque les instruisit et les baptisa.

Accusés quelque temps après de n'être pas frère et sœur, mais de cacher ainsi des mœurs dépravées, ils prirent la résolution de se séparer.

Le frère partit à Rome aux tombeaux des Apôtres et c'est là qu'il termina son pèlerinage terrestre. Céronne, sa sœur, s'en fut dans le diocèse de Séez où l'évêque saint Hile l'accueillit.

Ste Céronne fait partie des premiers évangélisateurs du Perche...

La dépouille de Sainte Céronne aurait été dissimulée par crainte des envahisseurs, puis oubliée durant trois cents ans. Ce serait seulement au IXe siècle que l'évêque de Sées, Adelin, suite à des visions, aurait fait procéder à des fouilles en plein champ et découvert un sarcophage contenant le corps de Céronne et un récit de sa vie ou une tablette mentionnant le nom de la sainte.

La Vie latine de Sainte Céronne fut écrite entre le milieu du XIe siècle et le milieu du XIIe siècle, mais son culte ne fut célébré localement qu'à partir du XIXe siècle.

Considérée comme la plus ancienne chrétienne connue du Perche, elle a donné son nom à la paroisse de « Sainte Céronne au Perche.

Sainte Céronne est fêtée le 16 novembre.

Plus de détails sur la page Wikipedia qui lui est consacrée.

Saint Évroult abbatiale de Thiron Gardais Eure et Loir FranceÉvroult d'Ouche ou Saint Évroult, aussi noté Evroul, Evrou, variante Yvrou au Moyen Âge, est né à Bayeux en 627 et mort à Saint-Évroult-Notre-Dame-du-Bois, le 29 décembre 706. Il est fêté le 29 décembre.

Il était un officier de Childéric II. Avec son épouse, ils décidèrent de vivre séparément et d'embrasser, chacun de son côté, la vie monastique. Il rejoignit le monastère des Deux-Jumeaux (Bayeux), puis fonda l'abbaye d'Ouche (d'après le nom du pays d'Ouche) qui devint l'abbaye de Saint-Évroult.

Ses reliques furent dispersées entre plusieurs lieux de culte à partir du XIIe siècle. Elles ont été portées à Orléans après le partage de la Normandie. Un pèlerinage a été créé en son honneur, au village de Pré-Saint-Évroult (Eure-et-Loir).

Saint Évroult était invoqué pour des maladies cutanées, des hémopathies, la fièvre, la folie, la protection des troupeaux, et aussi les éruptions de boutons cutanés qui étaient justement nommés « fleurs de Saint Yvrou ».

Saint Evroult est fêté le 29 décembre.

StLhomer4bLhômer (ou Laumer), ermite venant de Chartres, après avoir cheminé par Belhomer et le Pas St Lhomer, fonda en 575 le monastère de Corbion

Fils d’un laboureur des environs de Chartres, instruit et ordonné prêtre par l’évêque, qui le nomma son économe.

Mais sa vocation était la solitude et la prière. Remontant à pied la vallée de l’Eure, il vint se retirer en 558 en ce lieu perdu dans la forêt, qui couvrait toute la région au Moyen Age.

Quelques compagnons se joignent à lui pour partager sa vie d’ermite.

Et, en 575, Lhômer va fonder, non loin de là, le monastère de Corbion, qui devint plus tard Moutiers au Perche, où il adopte la règle de saint Benoît : la joie profonde d’une existence austère, partagée entre la prière, l’étude, les offices chantés et les travaux manuels.

Ce monastère attire des habitants des environs qui se mettent sous sa protection, en cette période souvent troublée par les guerres et les épidémies.

Rappelé à Chartres, où il meurt le 19 janvier 593, Lhômer est enterré à côté de saint Lubin, qui avait été le grand évêque évangélisateur de ce diocèse. Mais ses moines vinrent enlever subrepticement le corps de leur saint abbé pour le ramener au monastère.

Trois siècles plus tard, fuyant les incursions des Normands, ils emportèrent ses précieuses reliques au Mans, puis à Blois, où fut édifiée la grande abbaye bénédictine de Saint-Laumer (l’ancienne abbatiale romane est devenue l’église Saint-Nicolas de Blois).

A la Madeleine-Bouvet se trouve une grosse pierre creuse de 6 mètres de long appelée "fontaine St Lhômer " : avec l'eau, Lhômer guérissait des fièvres.

Il s’agit d’une Grosse Pierre, en fait un énorme bloc de pierre dure, comme on en trouve dans cette région, up peu surélevé par rapport au niveau du champ. Elle comporte un trou, peu important par rapport à l’importance de la surface visible de la pierre. On dit qu’il est perpétuellement rempli d’eau. D’après la légende, cette eau avait le pouvoir de guérir les fièvres et les douleurs aux jambes.

Tout y est calme. C’est un trou de verdure oublié où chantent le vent et les oiseaux, où l’eau scintille doucement sous les feuilles d’arbres.

On raconte encore que, dans le village du Pas-Saint-L’homer, une pierre dans la sacristie de l’église aurait gardé la trace de son « pas », par lequel il aurait ordonné le lieu de la construction de cette église vers 558. Les vitraux en racontent l’histoire.

Saint Lhômer est fêté le 19 janvier, jour où il rendit l’âme, âgé dit-on, de plus de 100 ans.

Source : https://sainteanneduperche.com/emplacements/eglise-du-pas-saint-lhomer/ et https://www.rizes.cloud/index.php/fr/familles/lhomer/164-on-raconte-que-saint-lhomer

StCeneriEglise 2St Céneri nait à Spolète, en Italie.
Sur un appel de Dieu, il se rend à Rome avec son frère vers 650, puis il quitte l’Italie pour la France. Il arrive à Saulge dans le diocèse du Mans (aujourd’hui diocèse de Laval). Cependant, cherchant un lieu plus pauvre et plus solitaire, il arrive dans le diocèse de Séez, sur les bords de la Sarthe vers 660. Il y bâtit une petite cellule. Après plusieurs années, il entreprend de construire un monastère sur le sommet de la colline et y rassemble environ cent quarante religieux. Il fait ensuite construire une église près de son monastère. Il meurt un 7 mai vers 676,. Son corps est inhumé dans l’église St Martin du village appelé aujourd’hui St Céneri le Gérei.

Lire la suite...

Carte interactive
1
février

Messe chaque jour en direct

Chaque jour, à 8h30 depuis l'ancien monastère des clarisses d'Alençon ici, ou à 8h00 depuis le sanctuaire ND de Montligeon ici.(11h00 le dimanche).

21
juin

Colloque : « Joseph RATZINGER lecteur d’Augustin »

A l'INSR de Caen les 21 et 22 juin 2024 organisé par Paul CLERVAL, Simon ICARD et Hugues VERMÈS, ce colloque rassemblera des chercheurs ; dont les Professeurs Jean-Luc MARION et Vincent CARRAUD, avec la présence de Mgr Jean-Pierre BATUT et de Mgr Jacques HABERT. Toutes les informations sur le site insr-normandie.fr

22
juin

Exposition "Les Chemins de Compostelle"

En l'église Saint-Julien de Domfront, tous les jours du 22 juin au 7 juillet. Animations "Nuit des églises" les 22 et 29 juin de 18h à 22h.

22
juin

Sées en scène

Petits et grands, venez voyager dans le temps ! Les 22 et 29 juin 2024. Au cœur de la cité sagienne, dans le jardin du palais d’Argentré, plongez le temps d’une soirée dans l’univers extraordinaire de l’histoire de Sées :

23
juin

MESSE du dimanche en direct vidéo

Messe chaque dimanche à 11h00 depuis la basilique d'Alençon ici, ou depuis la basilique ND de Montligeon ici, et à 8h30 depuis l'ancien monastère des clarisses à Alençon ici.

27
juin

La Nuit des Veilleurs à Bagnoles de l'Orne

L'Action des Chrétiens pour l'Abolition de la torture initie un peu partout en France en cette fin juin la "Nuit des veilleurs", une manière de penser et de prier pour les hommes et femmes qui souffrent de mauvais traitements à travers le monde. Rdv pour une marche priante silencieuse à 19h45 devant le syndicat d'initiatives de Bagnoles avec l'équipe locale de la Ferté macé, jusqu'au prieuré saint-Ortaire.