seez pano sez2024 1

  FACEBOOK    YOUTBE logo mini DON

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

 VosQuestions
Vos Questions

 Camera

Contact

 Newsletter

Newsletter

 EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

 WebTV

Web-TV

 Radio

Radio

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

VosQuestions

Vos Questions

Camera

Contacts

Newsletter

Newsletter

EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

WebTV

Web-TV

Radio

Radio

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

VosQuestions

Vos Questions

Camera

Contacts

Newsletter

Newsletter

EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

WebTV

Web-TV

Radio

Radio

Du 13 au 25 juillet 2023, Mgr Bruno Feillet s'est rendu en République Démocratique du Congo dans le diocèse de Mbujimayi, accompagné par Céline Dumont et Sylvie Da Silva, membres du comité de jumelage. Le temps fort du voyage : les ordinations le 20 juillet par Mgr Feillet des 13 séminaristes ordonnés diacres lors de la messe chrismale du 4 avril 2023 en RdC. Voici un résumé :

Diocèse de Mbujimayi : « J’ai souhaité poursuivre le jumelage parce que le lien administratif c’est une chose, le lien personnel c’est beaucoup mieux », Mgr Bruno Feillet après sa visite pastorale au diocèse de Mbujimayi. 

Monseigneur Bruno Feillet, évêque du diocèse de Séez (France) a effectué du Samedi 15 au Lundi 24 Juillet 2023 sa première visite pastorale au diocèse de Mbujimayi au centre de la République Démocratique du Congo en compagnie de deux chrétiennes de son diocèse, Mesdames Sylvie et Céline, membres du comité diocésain de jumelage à Séez.

Un déplacement qui s’inscrit dans le cadre de la poursuite et surtout du renforcement de la relation de jumelage qui existe entre les deux églises diocésaines dont la signature de la charte était intervenue le 20 Octobre 2019 lors de la messe solennelle en la Cathédrale Notre Dame de Séez entre Mgr Jacques Habert son prédécesseur et Mgr Emmanuel-Bernard Kasanda, évêque de Mbujimayi à la tête d’une forte délégation des membres du comité de jumelage de son diocèse.

Lors de l’interview croisée donnée par les deux évêques à l’issue de la visite à Mbujimayi, le père évêque de Séez a déclaré que « Mgr Jacques Habert est un ami de longues dates puisque nous étions au séminaire en même temps. Donc, on se connait bien et moi j’ai confiance en lui. Il n’y avait pas de raison de ne pas assurer la continuité de la parole donnée. Dès le jour de mon installation, j’ai fait savoir que je souhaitais poursuivre le jumelage. Non seulement le poursuivre et dès que j’ai pu, j’ai demandé à venir rencontrer Mgr Emmanuel-Bernard et le diocèse de Mbujimayi sur place parce que le lien administratif c’est une chose et le lien personnel c’est beaucoup mieux ».

Une première visite qui, sans doute, a marqué Mgr Emmanuel-Bernard Kasanda en cette année de la célébration de son jubilé d’argent d’épiscopat. « Ce que je ressens de la visite de Mgr Bruno Feillet et sa délégation, la grande joie c’est de voir que Mgr a été spontané, a fait confiance en nous, et a accepté de continuer avec le jumelage initié par Mgr Jacques Habert. J’admire son courage avec les deux dames (Sylvie et Céline) qui l’accompagnent pendant ce temps qu’on a crié à toutes sortes d’épidémies (Covid-19), l’instabilité dans notre pays, l’insécurité et tout ça, ils ont eu le courage de dire allons voir et c’est ça ma grande joie de voir que nous avons eu des frères nous avons eu des sœurs qui nous ont redynamisés dans ce que nous sommes comme chrétiens appartenant à la même église ».

 

…Le Diocèse de Mbujimayi, une église dynamique et enthousiaste…

Pendant dix (10) jours de mission, le père évêque de Séez en véritable pèlerin, a réalisé plusieurs activités. Il a présidé des messes dont la plus solennelle reste celle des ordinations presbytérales de seize (16) diacres dont 11 diocésains, deux frères de l’Ordre des Frères Mineurs et un frère de la Congrégation de Saint Joseph en date du Jeudi 20 Juillet 2023 en la Cathédrale Saint Jean-Baptiste de Bonzola rempli de monde. Il a eu des entretiens cordiaux avec son homologue de Mbujimayi et est allé à la rencontre des fidèles de quelques paroisses et structures diocésaines en compagnie des vicaires généraux en l’occurrence Sainte Marie Ville Miba, Saint Théophile Macya en passant par la grotte naturelle, Saint François-Xavier de Keena Nkuna, Saint Jean-Marie Vianney de Cimbi, Saint Jean-Berchmans de Cilundu Mérode, Saint Achille, Saint Jean-Bosco, Saint Lambert, Sainte Ursula, Verbe Divin, le Sanctuaire marial Notre Dame de Beena Kalongo, le cimetière Saint Alphonse, la Radio Télévision Fraternité, le Complexe Scolaire Tuya Kumpala, le Complexe Kalenda Mudishi, l’Institut Technique Professionnel Mazzarello, le lac Munkamba.

Mgr Bruno Feillet a également visité quelques couvents des religieuses notamment les Franciscaines du Saint-Esprit, les Clarisses, Les Stigmatines et les Frères mineurs.

Le prélat catholique a rencontré les différentes catégories des chrétiens pour des entretiens autour de la pastorale d’ensemble au diocèse de Mbujimayi dans le cadre de l’échange d’expérience et le renforcement des relations entre les deux églises sœurs. Il a tenu une réunion avec les membres du Comité de jumelage, rencontré les séminaristes, les mamans, les jeunes, les acteurs de l’enseignement et les membres de différentes structures et associations de l’apostolat des laïcs.

« Je suis d’abord marqué par la jeunesse de toutes les assemblées. En France, on est moins habitué que cela. Et puis, le dynamisme des communautés, des agents pastoraux et autres acteurs où tout le monde participe. On voit bien que le peuple de Dieu est tout entier en route. Enfin, le nombre aussi très important des chrétiens qui se déploient et on sent que le diocèse se développe. Donc, venir visiter une église sœur qui connaît ce dynamisme-là ça nous fait du bien », a déclaré Mgr Feillet à l’issue de sa visite pastorale ajoutant qu’il a été marqué par l’accueil et la qualité de l’organisation très professionnelle où tout était bien millimétré.

 

…Le jumelage doit être bien approfondi…

 Les deux pères évêques ont émis leur vif souhait d’approfondir cette relation de fraternité et de collaboration dont les succès sont bien réels avec l’envoi et l’accueil au diocèse de Séez de quatre prêtres « Fidei Donum », le soutien au projet de l’imprimerie diocésaine et l’ouverture aux écoles de Mbujimayi. « Nous ne sommes pas arrivés à envoyer des laïcs dans ce jumelage. Jusqu’ici ce sont nos prêtres qui partent et qui font du bon travail. Il est important que certains laïcs soient aussi partis, ne serait-ce que pour trois mois, une année, … qu’ils vivent l’expérience là-bas et qu’ils nous apportent quelque chose. C’est ça que je souhaiterais par rapport aux points à améliorer », a souligné Mgr Kasanda qui pense que ça soit aussi les religieuses dans la continuité de ce jumelage.

 

Pour Mgr Feillet « On ne peut pas tout faire en même temps. Donc, je préfère un bon sondage, une bonne activité qu’on maintient et approfondi plutôt que de trop poursuivre de manière diversifiée. L’école Sainte Thérèse que nous avons visitée où nous avons été accueillis, là il faut qu’on approfondisse, qu’on encourage et qu’il y ait des échanges avec les enfants à travers des vidéos, des dessins, des activités ou peut-être une visite d’une institutrice qui viendrait passer quelques semaines ou quelques mois puis échanger avec une institutrice d’une école de chez nous à Flers. Il pourrait y avoir des choses comme ça, on crée les liens solides et surtout profonds. Et, il pourrait y avoir d’autres lieux sur la pratique pastorale. Ici, vous avez quelque chose que j’ai découvert, ce sont les communautés ecclésiales vivantes de base. Nous on cherche quelque chose comme ça. Peut-être que l’équipe diocésaine qui s’occupe de la réforme du diocèse pourrait un jour venir, visiter, écouter pendant trois, quatre, cinq jours cette réalité-là mais le faire de manière profonde pour enrichir leur propre vision. Voilà ça pourrait être ça le jumelage aussi ».

 

Par Sabin Misakabu Mbuyi

Radio Télévision Fraternité 

 

 

Sur cette dernière photo du voyage, une fresque peinte par l'artiste congolais Nsimambote pour symboliser la fraternité entre nos deux diocèses (étreinte entre deux personnages au centre) et l'appel à la mission (envol des oiseaux de chaque côté) :

artiste congolais Nsimambote

Carte interactive
1
février

Messe chaque jour en direct

Chaque jour, à 8h30 depuis l'ancien monastère des clarisses d'Alençon ici, ou à 8h00 depuis le sanctuaire ND de Montligeon ici.(11h00 le dimanche).

22
avril

22 avril : Fête de Ste Opportune

Sa vie a été écrite par st Adelin, évêque de Séez. En voici un petit résumé :

23
avril

7 rencontres pour se préparer à la Pentecôte

Avec les carmes et carmélites messagers de l'Esprit Saint, à Alençon, 7 soirées le mardi à 20h30 dès le 9 avril : un parcours pour nous préparer à la belle fête de la Pentecôte ! Soyez tous les bienvenus :

24
avril

24 avril : les saints fondateurs de la chrétienté normande

Guillaume Firmat, Bernard de Thiron et Bienheureux Vital de Tierceville :

26
avril

Week-end œcuménique de formation à l’éco-spiritualité

Avec Michel -Maxime Egger , théologien orthodoxe, pour chrétiens motivés pour recevoir et transmettre d’une façon ou d’une autre le contenu et l’esprit de la formation. Cet engagement sera demandé à l’inscription des participants, du vendredi 26 au dimanche 28 avril 2024 à la Maison Familiale Rurale de Cerisy Belle Etoile :

26
avril

Fraternité chrétienne des personnes handicapées et malades

Avec la province de Rouen. Session ouverte à tous et aux personnes malades et handicapées qui seraient intéressées, à Lisieux. Du 26 au 28 avril.