seez pano

  FACEBOOK    Twitter DON

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

 VosQuestions
Vos Questions

 Camera

Contact

 Newsletter

Newsletter

 EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

 WebTV

Web-TV

 Radio

Radio

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

VosQuestions

Vos Questions

Camera

Contacts

Newsletter

Newsletter

EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

WebTV

Web-TV

Radio

Radio

JeunesVocation

Jeunes et Vocations

VosQuestions

Vos Questions

Camera

Contacts

Newsletter

Newsletter

EgliseDansOrne

L'Eglise dans L'Orne

WebTV

Web-TV

Radio

Radio

Le 21 novembre 1817, dans l'église d'Echauffour, quatre jeunes femmes se consacraient à Dieu... Messe d'action de grâces présidée par Mgr Habert à revoir, avec les soeurs de la congrégation, venues de divers pays du monde.

 

La congrégation des Sœurs de l’Éducation Chrétienne fête en 2017 ses 200 ans d'existence. A cette occasion, ce film ci-dessus invite à découvrir ce qu'il reste aujourd'hui du "charisme" de cette congrégation, et de son fondateur l'Abbé Louis Lafosse, dans les divers établissements où les sœurs ont jadis vécu leur mission, et dont elles restent très proches aujourd'hui. (37 minutes)

Aujourd’hui dans notre diocèse trois établissements scolaires continuent la mission des Soeurs: Sainte-Jeanne-d’Arc à Argentan, Saint-Thomas-d’Aquin à Flers, et Saint-Rémy-Saint-Joseph à Tinchebray.

education chretienne2 700 500

(photo prise dans l'entrée de l'église d'Echauffour).

 

Dans le contexte troublé de la Révolution française, Louis Lafosse est ordonné prêtre en 1792 par un évêque constitutionnel.
Comme d’autres prêtres, il prête serment à la Constitution civile du clergé. Mais il doute rapidement de son choix, se rétracte et doit vivre dans la clandestinité. Il n’a plus l’autorisation d’exercer son ministère sacerdotal.

Prêtre clandestin, il retourne dans son village natal. Des parents lui confient leurs enfants pour qu’il les aide dans leur scolarité. Pendant deux ans, il exerce le métier d’instituteur et assiste un prêtre dans son ministère. Il acquiert alors une véritable expérience dans l’enseignement et la pastorale. Mais il est arrêté, jugé et emprisonné dans la forteresse de l’île de Ré.
Une fois libéré, Louis Lafosse rejoint son diocèse. Il devient curé d’Échauffour. Tout en déployant beaucoup d’énergie pour faire vivre sa paroisse, il cherche à améliorer l’enseignement des garçons par des cours du soir. À la demande de son évêque, il crée une école presbytérale et la dirige pendant douze ans. L’enseignement des filles était assuré par deux institutrices qui prenaient de l’âge. Le curé se lance dans une nouvelle aventure: former quatre jeunes femmes pour prendre leur relève. Il ne se contente pas de les former sur le plan pédagogique. Il les aide également à approfondir leur foi. Et l’Esprit Saint fait naître en elles le désir de la vie religieuse.


Le jour de leurs premiers voeux, le 21 novembre 1817, Louis Lafosse leur confie une mission qui associe étroitement enseignement, éducation et éducation de la foi. Les Soeurs de l’Éducation chrétienne sont nées. Éducateur né, Louis Lafosse a transmis aux Soeurs pendant vingt ans son sens profond de l’éducation et sa foi communicative. À sa suite, elles ont cherché à améliorer leur pédagogie, à développer leurs compétences, à collaborer avec d’autres.

 

Le mardi 21 novembre 2017, toutes les Soeurs de l’Éducation chrétienne, beaucoup d’anciennes élèves dont certaines venues de très loin (Bénin, États-Unis) ont célébré ce bicentenaire par une messe d’action de grâces présidée par Mgr Habert à 10h30 à l’église Saint-André d’Échauffour où tout a commencé.

 

Carte interactive
15
octobre

Jumelage Mbujimayi - Soirée du mardi

- Pôle du pays Fertois: à 20h15, soirée tout public salle Ange Gardien du collège Notre-Dame à La Ferté-Macé.
- Pôle du pays de Sées: à 20h30, soirée tout public à la salle polyvalente d’Essay, précédée à 19 h15 d’un pique-nique apporté par chacun.
- Pôle du pays d’Auge:Soirée tout public dès 18h30, à la salle du Tahiti, sous le cinéma à Gacé avec repas partagé.

15
octobre

Café Théo 61 : catholiques/protestants

Catholiques / protestants : un dialogue en panne ? Sous réserves, en direct vidéo ici.

Ouvert à tous -  20 h 30 – salle Baudelaire, rue Porchaine à Alençon :

16
octobre

Jumelage Mbujimayi - Soirée du mercredi

- Pôle du pays d’Ouche: soirée tout public, à 20h30, à la Maison paroissiale de L’Aigle, 28, rue des Émangeards.
- Pôle du Perche nord: soirée tout public, à 20h30, à la Maison paroissiale à Mortagne.
- Pôle du Perche sud: 18h30, salle des fêtes de La Rouge, repas partagé, puis soirée.

17
octobre

Jumelage Mbujimayi - Soirée du jeudi


- Pôle du pays deDomfront : messe à l’église Saint-Julien à 18h30 suivi d’un repas partagé et de la soirée salle Rocton.
- Pôle du pays d’Argentan: messe à Fontenai-sur-Orne à 18h30 suivi du repas partagé et de la soirée à la salle des fêtes de Fontenai.

18
octobre

Jumelage Mbujimayi - Soirée du vendredi

- Pôle du pays d’Alençon: Soirée ouverte à tous, salles de la Providence à Alençon à 18 h 30, avec repas partagé.
- Pôle du pays de Flers: soirée ouverte à tous, à 20h30, salle Emmaüs, espace de la Rotonde, rue des chanoines à Flers. 

20
octobre

Pèlerinage à Rome des jeunes confirmés

Pastorale des jeunes, du 20 au 26 octobre. Messe de départ le dimanche 10h30 à la cathédrale de Sées. A suivre en direct vidéo.